Pour arriver tranquille à Londres, nous avions prévu de passer la nuit dans un camping au Nord de la capitale. Nous arrivons vers 15h30. Pas de place. Nous insistons en précisant que c'est juste pour une petite tente et deux vélos. Rien à faire. Nous nous retrouvons en quête d'un hôtel dans la banlieue. Il ne pleut pas mais le temps n'est pas pour autant très sûr. Les deux premiers hôtels sont "fully booked". On commence à se dire que nous allons devoir retourner dans des zones plus rurales pour du camping sauvage. Nous tentons sans trop y croire de passer un coup de fil à l'un des rares hôtels du coin... Ouf! Il reste une chambre pour deux adultes. Nous arrivons juste avant la pluie. 

Le lendemain, nous gagnons Londres par la voie cyclable qui longe la rivière Lee.

P1180184_1

 C'est samedi matin. Les cyclistes et les coureurs sont nombreux sur la piste ainsi que les avirons sur la riviere et parfois sur la piste également. Pourquoi ne dit-on jamais beau comme un aviron? N'est-ce pas Jean?

P7290144_1

 

 Première crevaison pour Poe. Au bord de l'eau, facile de trouver le trou. Mais pas le petit bout de verre enfoncé dans le pneu. Ce qui fait que le lendemain...

P1180190_1

 

Baisse la tête, t'auras l'air d'un coureur!

P7290145_1

 

Nous suivons les pistes cyclables pour circuler dans Londres.

P1180197_1

 

Un Français marié à une Taïwanaise et qui vit à Londres (comme c'est beau l'amour international !) nous aborde. Ils partent à vélo en France dans moins d'une semaine!

P1180194_1

 

Passant devant un bike shop "Evans cycle", Poe vérifie la pression des pneus.

P1180200_1

 

Quelques mètres plus loin, plus une seule voiture! La route est réservée aux cyclistes. Je demande à une Anglaise le pourquoi de la chose. Elle me répond que si la route est réservée aux cyclistes, c'est uniquement pour nous qui arrivons à Londres aujourd'hui! British sense of humour!

P7290148_1

P1180211_1

 

En réalité, il y a une série d'épreuves pour cyclotouristes dont celle de 100 miles. 

Une autre épreuve est réservé aux vélos Brompton.

P1180215_1

Caticolo a promis à Monsieur de se procurer un patron pour lui coudre un kilt. A vélo en kilt ça doit être sympa. Surtout dans les descentes....

 

A part ça, on se fait la totale.

Buckingham Palace.

P1180219_1

 Hide Park. Avec un peu de pluie, c'est plus authentique.

P7290158_1

 Au hasard des stands, on récupère des fanions.

P1180225_1

Le lendemain nous parcourons vaillamment 15 km pour arriver chez Adam, notre hôte warmshower. Adam habite près de la Tamise. Nous apprécions, après un bon repas, la balade  qu'il nous propose le long des docks. Nous assistons à un splendide coucher de soleil. Après passage au comptoir, of course.

P1180287_1

 

Vue sur le Tower Bridge.

P1180282_1

 

Vue sur la City. C'est là où des gens que nous n'avons pas élus décident de nos vies. L'antithèse de la démocratie. (Comme c'est moche la mondialisation libérale!)

P1180279_1

C'est le grand jour. Catherine obtient son laissez-passer en moins d'une heure. Personnel du consulat aimable et efficace. 

P1180304_1

 

Du coup, on en profite pour se balader dans Londres là-haut sur l'impériale, comme chantait Brel, mais pas à propos de Londres évidemment!

P1180312_1

 

Pour notre dernière soirée dans la capitale, Adam nous emmène dans un pub où se produit un groupe écossais. Ambiance assurée! Et un peu de la chaleur écossaise à laquelle nous avons renoncé!

P1180329_1