A lire quelques commentaires, nous nous devons de vous rassurer. Non, nous ne sommes aucunement attristés de rentrer en France! Avant tout parce que nous allons y retrouver nos proches. Mais aussi parce que nous avons toujours eu conscience qu'un voyage doit se terminer un jour et que ce jour est connu depuis le départ. Ce sera le mercredi 2 juillet à moins que nous ne soyons retenus à Francfort en raison de la grève des contrôleurs!

Nous retrouverons alors la douceur de notre intérieur,

P6280631_1

 William Kurelek, The Bachelor, Art Gallery of Ontario.

et les plaisirs du jardinage et du bricolage pour préparer l'hiver.

P6280633_1

William Kurelek, Art Gallery of Ontario

 

Un voyage c'est aussi parfois un peu de difficultés à surmonter, des imprévus auxquels il faut faire face et une part d'inconnu comme autant de bonnes surprises que nous avons tenté de partager avec vous, mais aussi des moins bonnes que nous vous avons cachées en partie! Nous vous proposons donc ce rétropédalage sur les points noirs ou étrangetés qui nous ont surpris.

Les routes aux États-Unis sont très souvent dans un triste état. Ça, vous le saviez! Voir l'article où Caticolo a été prise en flagrant délit l'imprudence.

P1090362_1

 

Vous serez sans doute aussi surpris par la photo ci-dessous.

P1090967_1

Aux États-Unis, tous les cyclistes ou presque portent un casque. C'est rarement le cas pour les motards! Il faut dire qu'il roule en général pépère, comme pratiquement tous les automobilistes. Pas frimeurs pour deux sous, ils nous ont souvent salués d'un geste de la main en nous croisant. Nous considèrent-ils comme faisant partie des leurs?

 

Les centres des villes peuvent parfois prendre l'aspect peu engageant de quartiers qui semblent à l'abandon comme ici à la Nouvelle Orléans,

P4090042_1

 

ou encore à Erié.

P1100188_1

 

Nous avons passé, à proximité des grandes villes (Cleveland, nord de l'Ohio), de longues heures à traverser des zones résidentielles interminables et désertes, où les propriétés se succèdent les unes aux autres, sans le moindre banc, sans la moindre rencontre, où le seul espace public reste la route, qu'il est donc impossible de quitter. Seule, une fantaisie vient rompre ici ou là cette monotonie de pelouses impeccables.

P5300375_1

 

Sans transition, les propriétés cossues laissent la place à des alignements de mobil homes parfois misérables.

P5160302_1

Ici ou là, la pauvreté saute aux yeux, aussi bien dans les villes que dans les régions plus rurales. La pauvreté inquiète. Il est des quartiers où nous ne serions pas passés à une heure tardive. Mais, aisés ou plus modestes, tous les Américains que nous avons sollicités ont toujours essayé de nous aider.

P1090454_1-

Tous sauf un, et pas des plus modestes, qui a refusé que l'on s'abrite sous un garage alors qu'il tombait des cordes : "Out!"

Les rives du Mississippi n'ont pas toujours été aussi bucoliques que dans notre imaginaire.

P1090262_1

 

Pas plus que celles du lac Erié.

P6090423_1

 Les petits commerces ont souvent dû fermer boutique, concurrencés par les grandes chaînes de distribution.

P6130436_1

P6120431_1

 

Pour faire les courses, pas d'autres solutions alors que le fameux Wal-Mart que beaucoup d'Américains critiquent pourtant! C'est même là que nous avons pris un jour notre pique-nique!

P1090224_1

 

C'est dans les supermarchés qu'il est possible d'acheter une arme. Elles sont parfois présentées comme des jouets. Un beau rose pour initier votre fille?

P1090221_1

 

Pour prendre un café, acheter une carte, il ne faut pas hésiter à rentrer dans une station service. Ce sont parfois de petits restaurants ou, comme ici, entre le Tenessee et le Kentucky, à proximité d'une autoroute, des aires gigantesques où les camionneurs trouvent tout ce qu'il leur faut mais où le cycliste se sent tout petit!

P1090811_1

Gigantesques aussi les camping car. Toutes les commodités doivent être à l'intérieur si bien que pour les campeurs, le bloc sanitaire est réduit à sa plus stricte expression.

P1090193_1

Nous avons dû attendre le Canada pour y trouver un évier pour faire la vaisselle! Si elles sont toujours propres, les installations sont souvent très vétustes!

P1100063_1

 

Mais, rassurez-vous! Jamais nous ne nous sommes retrouvés aussi crottés ou affamés que ce coureur du Tour de France. (Photographie d'un poster accroché chez un membre de warmshower.) L'épreuve est ici très populaire!

P1090954_1

Ce qui restera en mémoire ce sont plutôt les bons moments que nous avons essayé de partager avec vous.  

Merci à tous nos abonnés et aux autres lecteurs, pour nous avoir suivis et répondu. 

Merci aux membres de warmshowers qui nous ont accueillis et à tous ceux qui nous ont aidés d'une façon ou d'une autre.

Et à bientôt, on arrive!

P6270605_1